• Sous le charme de l'irresistible jasmin...

    Cet article devait paraître dans le magazine PERFUME dédié au parfum.Nous remercions Mikael LAUSTRIAT, rédacteur en chef, pour nous avoir sollicité et pour nous avoir fait confiance pour un article célébrant le jasmin et son parfum:

    Lorsqu'on vous offre de belles opportunités comme le plaisir de rédiger quelques lignes sur la fleur du jasmin, on pense déjà au sacrement et emporter le prix jasmin.
    C'est une récompense décernée par le comité français du parfum pour le talent des journalistes et photographes qui proposent une création originale sur le thème du parfum.
    Alors, on se lance dans de longues recherches encyclopédiques afin de récolter toutes les informations concernant la fleur.
    Ceci est éducatif et instructif. Mais, en conclusion, il est bon de transmettre l'essentiel, l'absolu.

    Le jasmin appartient à la famille botanique des oléacées, celle de l'olivier, du lilas et de l'osmanthus. Il existe plus de 200 espèces de cet arbrisseau grimpant.
    Originaires des montagnes du nord-est de l'Inde et du Népal, les meilleures qualités de fleurs du « chameli » comme on le nomme, étaient réservées aux offrandes en faveur des représentations divines. Kâma, divinité hindoue de l'amour charnel, possède même une flèche de fleur de jasmin dans son carquois avec laquelle il peut atteindre ses victimes. Il accompagne les cérémonies de mariage sous la forme de bouquets ou de parures en orient.

    Les pétales sont d'une couleur blanche extrêmement pure. Par cinq, ils forment comme une étoile. Destinées à la nuit, au milieu des ténèbres, ces étoiles exhalent un parfum fleuri et suave aux notes animales. La senteur diffère du matin au soir. Ce sont les notes matinales les plus recherchées par les professionnels. A l'aube, une odeur, proche de celle de la fleur d'oranger, fraîche et fruitée émane de la corolle. La récolte s'effectue seulement après que la rosée se soit dissipée. Avant leur éveil, on cueille, un par un, manuellement, les boutons floraux. A ce moment précieux, la fraîcheur et la teneur en essence sont à leur apogée. Elles vont décroître au fil de la journée. Il est donc nécessaire de traiter rapidement cette matière délicate.

    Une fois acheminées des champs à l'usine, les fleurs de jasmin sont traitées par la méthode de l'extraction par solvant volatile. On obtient, dans un premier temps, une concrète. C'est un produit solide, de couleur orange sombre, possédant une odeur diffusive.

    Au final, après divers traitements, on recueille un liquide de couleur or orangé que l'on nomme essence absolue ou absolue. Son odeur est caractérisée par des notes intenses, florales, chaudes et riches. Elle laisse apparaître des tons herbacés proches du maté et du thé, des accords cireux tendant vers le miel et des tonalités fruitées lactées. Ce seront finalement les notes animales qui jugeront la provenance et la valeur du jasmin (pratiquement absente des rares essences absolue de Grasse).

    De ces différentes espèces, l'absolu de jasmin Sambac ou jasmin d'Arabie semble être le plus mystérieux. Provenant des contrées des Mille et une nuits, le mot jasmin, de l'arabe « yâsamin », emprunté à la langue perse signifie « fleur blanche ».

    Au fil de mes rencontres, l'évocation du jasmin semble raviver ça et là des émotions oubliées.
    Ainsi, lorsque Cynthia, d'origine libanaise, sentit cette matière odorante, ses yeux se remplirent d'enfance...brillant d'un élixir de bonheur. C'est le « foll » me dit-elle ! Un mot oriental pour décrire une odeur de propre , littéralement, pour signifier plus concrètement quelque chose ou quelqu'un qui inspire confiance...suivait ensuite le souvenir du jardin de son père à Beyrouth où elle rencontra son odeur parmi les iris et les gardénias. Un parfum d'innocence et de paix.

    Une autre fois, alors que j'approchais une touche de parfumeur imbibée de ce liquide magique à mon amie colombienne, Esneda, ce fût un récit plus fruité qui fit palpiter son cœur. C'est le « feijoa » fit-elle savoir! C'est le nom du fruit exotique d'un arbre d'Amérique subtropicale. Lorsqu'on le déguste mûr, il dégage un subtil bouquet de senteurs et d'arômes ayant des caractères d'ananas, de goyave, de banane voire de fraise des bois.

    Cette matière possède, comme les diamants, différentes facettes. Il fut intéressant de les comparer avec celles de l'absolu d'Inde. Je questionnais d'autres nez féminins, celui d'Anne Cécile, Aurélie et Ryoko afin d'évoquer les différences. La synthèse fut celle-ci : L'arabe a du caractère tandis que l'indien reste plus discret. L'un mi-ange mi-démon, l'autre simplement « paraphrodisiaque ».Le Sambac accompagnera des nuits envoûtantes en France et des matins sensuels au Japon.Sorti d'un rêve, l'absolu d'Inde offrira un petit déjeuner, estival ou hivernal, ensoleillé.

    Il est difficile de reproduire synthétiquement et fidèlement l'odeur du jasmin. Mais, « Pas de parfum sans jasmin ! » disent les anciens du métier. Ceci n'est pas loin de la vérité, l'histoire de la parfumerie en témoigne.

    Le jasmin aura su faire parler de lui, y compris de malmener financièrement celui qui aurait eu le tort ou la chance de se faire charmer. Mais son prix restera comme les formulations de parfums qu'il accorde, dans le secret, à l'abri de la lumière...

    Pierre BENARD (Osmoart)

    (A Maria, ma grand-mère, sur son petit balcon où fleurit du jasmin d'Espagne...).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :